CPN

Accueil > Organisation > L’organisation de l’établissement > VigilanS : un dispositif national de prévention du suicide

VigilanS : un dispositif national de prévention du suicide

VigilanS Lorraine et VigilanS Grand-Est au CPN :

Dès 2015, le Centre Psychothérapique de Nancy a mis en place sur l’agglomération nancéienne le dispositif VigilanS de prévention de la récidive suicidaire.

Le CPN a ensuite déployé ce dispositif sur le territoire Lorraine SUD puis sur la Lorraine toute entière. Depuis juin 2019, le CPN est en charge – outre VigilanS Lorraine – de la coordination de VigilanS Grand-Est qui comprend également les centres d’appels de l’Alsace (Strasbourg) et de la Champagne-Ardenne (Reims).

Qu’est-ce que le dispositif VigilanS ?

VigilanS est un dispositif de veille post-hospitalière de recontact systématique, par téléphone et/ou cartes postales, des patients suicidants ayant été pris en charge pour tentative de suicide par les services d’urgences. Il s’agit d’un dispositif de soins novateur qui s’inscrit en complément des autres dispositifs de soins existants.

VigilanS : quels objectifs ?

- Réduire le nombre des récidives ainsi que la mortalité par suicide en créant avec l’ensemble des intervenants concernés un véritable « filet de sécurité » autour du patient durant la période aiguë qui suit le passage à l’acte suicidaire.

- Grâce au développement des actions de prévention, parmi lesquelles, dans le « souci de l’autre », VigilanS s’inscrit en tant que véritable « éthique de l’inquiétude », les avancées sont possibles :

  • Les décès par suicides sont des morts évitables,
  • En France, depuis 10 ans, les morts par suicide ont régressé de 23%,
  • VigilanS Nord Pas de Calais a permis, depuis 2015, une diminution de 10% des décès par suicide, soit 29 morts et drames humains évités.

- Participer à une dynamique autour de la prévention du suicide.

VigilanS : quelles missions ?

- Mise en place d’une veille téléphonique et/ou par cartes postales auprès des patients suicidants sur l’ensemble du territoire ;

- Création et animation d’un véritable maillage sanitaire de l’ensemble du territoire en coordonnant les différents dispositifs de soins locaux : services d’urgence, centres d’accueil et de crise, services hospitaliers, centres médico-psychologiques, équipes mobiles, etc. ;

- Mise en œuvre d’une réponse adaptée et graduée aux crises suicidaires en étroite collaboration avec les SAMU-Centre 15 ;

- Développement d’actions de formation et d’information sur les problématiques suicidaires.

L’équipe de VigilanS Lorraine et Grand-Est :

- Chef de service : Dr Catherine PICHENÉ
- Médecin : Dr Charlotte SENSE
- Psychologue : Romain WALDECK
- Cadre de Santé : Eliane SIMON

- Infirmiers(ères) :

  • Isabelle AÏT,
  • Nadia ENGEL,
  • Vincent FAILLY,
  • Christophe PEROCHE.

- Secrétaires :

  • Sylvie BONNEUIL,
  • Myriam LAMOTTE,

- Une cellule de veille et de recontact téléphonique des patients suicidants composée de professionnels de psychiatrie : médecins, infirmiers et psychologue, ayant tous l’expérience de la gestion de la crise suicidaire ;

- Une équipe en charge de la mise en œuvre opérationnelle du dispositif (secrétaires, cadre de santé) : inclusions des patients dans le dispositif, programmation des appels téléphoniques, envois des courriers aux référents médicaux, envois des courriers et cartes postales aux patients, édition des données statistiques, etc.

Le suicide, quelques chiffres :

- En France :

  • 8 948 décès par an en 2015,
  • 200 000 tentatives de suicide par an,
  • Une tentative de suicide toutes les 4 minutes,
  • 15 à 20% des personnes récidivent dans l’année qui suit, notamment durant les 6 premiers mois.

- Dans la région Grand-Est :

  • En moyenne :
    • un décès par suicide toutes les 12 heures,
    • un passage aux urgences et une hospitalisation complète toutes les 80 minutes.
  • En 2017 :
    • un habitant sur 20 (4,9%) déclarait avoir eu des pensées suicidaires au cours de l’année écoulée,
    • Près d’un habitant sur 12 (8,1%) déclarait avoir déjà fait une tentative de suicide.
  • 6 522 admissions aux urgences pour tentative de suicide en 2017 dont 62,5% de femmes : 8,6% ont d’entre eux ont récidivé dans les 6 mois.
  • 811 décès par suicide en 2015 :
    • 77,6% d’hommes,
    • 12% des décès (soit, le nombre le plus élevé parmi les suicides en 2015) concernent les 45-49 ans.

Pour en savoir plus :

L’Observatoire National du Suicide :

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/la-drees/observatoire-national-du-suicide-ons/article/l-observatoire-national-du-suicide-ons

Le site du Groupement d’Etudes et de Prévention du Suicide : https://www.geps.asso.fr/

Le site de VigilanS Nord-Pas de Calais : http://dispositifvigilans.org/

Le site de la Fédération Régionale de Recherche en Psychiatrie et Santé Mentale (F2RSM) des Hauts-de-France : https://www.f2rsmpsy.fr/099-dispositif-vigilans.html

Deux vidéos (parmi d’autres) :
S.M.S. : solutions modernes contre le suicide : https://www.youtube.com/watch?v=h0nFYuwolX0
Espoir : mode d’emploi | Christophe Debien : https://www.youtube.com/watch?v=ihZXyIa0AJc