CPN

Accueil > Organisation > L’organisation de l’établissement > La maison des droits et des usagers

La maison des droits et des usagers

La Maison des Droits et des Usagers répond aux préoccupations de tous en matière d’information sur la santé. La Maison des Droits et des Usagers, située au cœur même du Centre Psychothérapique de Nancy (CPN) est rattachée à la Direction de l’Organisation des Soins, Sécurité, Usagers et Qualité. Elle est un lieu public et gratuit, ouvert à tous les usagers du Centre Psychothérapique de Nancy, quel que soit leur sexe, âge, origine, religion, statut social.

Référent Maison des Droits et des Usagers :
Adjoint au responsable qualité : Aymeric LAPP
Tél : 03.83.92.52.70

Adresse électronique : qualite@cpn-laxou.com.fr

Maison des Usagers CPN Laxou {JPEG}

A la Maison des Droits et des Usagers du Centre Psychothérapique de Nancy, il est possible de :

  • S’informer sur ses droits
    - Découvrir les droits des malades, connaître les possibilités de médiation ou de recours, identifier le rôle des différents organismes
  • S’informer pour aider un proche
    - Savoir où trouver une écoute, un soutien, un conseil, vivre au quotidien avec une maladie, un traitement, organiser le maintien à domicile, rejoindre une association
  • S’informer pour entretenir sa santé
    - Prévenir les problèmes liés au tabac, à l’alcool et aux drogues, mieux se nourrir, dormir, prévenir les infections sexuellement transmissibles

La Maison des Droits et des Usagers met à disposition du public :

  • Des brochures d’information sur la santé et les associations
  • Des permanences d’associations d’usagers

Informations pratiques

  • Localisation :
    - Centre Psychothérapique de Nancy 1, rue du Docteur Archambault – 54520 LAXOU Située à droite après le porche
  • Horaires d’ouverture
    - Les lundis, mardis, mercredis, jeudis et vendredis, de 9h00 à 17h00.
  • Participation au groupe « Promotion de la Santé »
    - Les bénévoles sont invités à contribuer aux journées à thème (sommeil, addictions…).
  • Les associations
    - Les permanences de l’UNAFAM :

Chaque premier jeudi du mois de 16h à 18h (sauf en juillet et en août), les bénévoles de l’association UNAFAM (Union Nationale de Familles et Amis de personnes Malades et/ou handicapées psychiques) assurent une permanence eu sein de la Maison des Droits et des Usagers du Centre Psychothérapique Nancy. Ils sont également joignables par téléphone au 03 83 53 26 57 pour une prise de rendez-vous à un autre moment.

Il s’agit simplement d’offrir un lieu d’écoute et d’échange aux proches des patients hospitalisés, souvent sous le choc de la maladie de leur parent, enfant, frère… et d’autant plus lorsqu’il s’agit d’une première hospitalisation.

Ce lieu et ce temps de rencontre, de soutien et d’échange, se voudrait être identifié par les familles comme un lieu de partage avec des pairs, avec des personnes ayant traversé les mêmes difficultés qu’eux.

En savoir plus sur l’UNAFAM

L’irruption de la maladie psychique dans une famille éclate comme une catastrophe, même si elle s’est insinuée sournoisement. C’est un véritable cataclysme. Dans l’état de confusion émotionnelle où elle se trouve, il est primordial que la famille puisse parler, soit écoutée, contenue. Il est essentiel de l’aider à remobiliser ses ressources pour qu’elle sorte de la sidération et retrouve de l’efficacité pour faire face à la maladie.

En complément du travail des soignants envers les malades, l’UNAFAM veut prendre soin des familles.

Sa spécificité réside dans le fait que les personnes de l’équipe d’accueil ont vécu des situations analogues à celles de leur interlocuteur : elles sentent et comprennent le problème de l’intérieur. Elles savent pour l’avoir subi elles mêmes, à quel traumatisme, quelle souffrance, et quel questionnement, sont confrontés ceux qui vivent quotidiennement dans l’entourage d’un malade. Les parents, à la recherche d’informations viennent nous voir lors des permanences. Ils ressentent à notre contact, un sentiment d’appartenance qui leur permet, enfin, de libérer leur émotion.

Ensuite, ces familles (y compris les frères et sœurs) sont invitées à participer à différents groupes de paroles et de formation ainsi qu’aux ateliers d’entraide « Prospect » dont l’objectif est de permettre aux participants de prendre du recul par rapport à l’incidence de la maladie de leur proche sur leur propre vie et d’identifier des stratégies pour faire face dans la durée.

D’autres rencontres, plus générales sont proposées sur différents thèmes : l’agressivité, le déni, les soins, le dialogue avec les soignants… Les groupes sont animés par des bénévoles de l’UNAFAM, eux-mêmes formés, et parfois accompagnés de professionnels pour l’étude de thèmes plus approfondis.

Dans ces groupes, les familles peuvent parler de leur vécu sans être jugées et se sentir écoutées avec respect et bienveillance. Etant à des moments différents de l’évolution de la maladie, les participants s’apportent une aide réciproque.

Le témoignage d’anciens malades qui ont retrouvé une vie satisfaisante, redonne confiance aux parents, et entrouvre un avenir possible, pour leur proche.

L’UNAFAM, c’est aussi :
- La défense des intérêts des malades et de leurs familles
- L’action représentative auprès des institutions et des pouvoirs publics
- Un organisme de formation reconnu.
Avec le souci de faire changer le regard de tous sur les troubles psychiques.

UNAFAM 54
6, rue du Général Chevert
54000 NANCY
Tél : 03 83 53 26 57

Adresse électonique : 54@unafam.org
Site internet : www.unafam54.org

  • Paroles de patients :
    • Nous avons vécu des échanges profonds et émouvants
    • Avant, je ne pensais quà cela, et maintenant, je me surprends à sourire
    • Mon fardeau est allégé
    • Je me sens éclairé, moins seul et ressourcé
    • L’exemple des plus anciens est un appel à l’espoir

Documentation :