CPN

Accueil > Instituts de formation > IFCS > Présentation de l’IFCS > Formation Cadre de Santé

Formation Cadre de Santé

Missions de l’I.F.C.S lorrain

Conformément aux Décret et Arrêté du 18 août 1995 modifiés, l’I.F.C.S. Lorrain a pour mission d’assurer la formation des Cadres de Santé, destinés à exercer des fonctions d’encadrement en service de soins ou des fonctions de formation en instituts de formation, dans des structures sanitaires, sociales et médico-sociales,territoriales, publics et privés.
L’institut est placé sous l’autorité administrative du Directeur du Centre Psychothérapique de Nancy. Les tutelles sont doubles : l’A.R.S. Grand Est pour les aspects pédagogiques et le Conseil Régional pour le fonctionnement et les
équipements.
La délivrance du Diplôme de Cadre de Santé relève de la Direction Régionale
Jeunesse et Sport et de la Cohésion Sociale (DRJSCS).

Agrément

L’Institut est agréé pour 60 étudiants dont :
• 45 de la filière Infirmière
• 8 de la filière Rééducation dont :
- 2 diététiciens
- 2 masseurs-kinésithérapeutes
- 2 ergothérapeutes
- 2 psychomotriciens
• 7 de la filière Médico-Technique dont :
- 3 manipulateurs en électroradiologie médicale
- 2 techniciens d’analyses biomédicales
- 2 préparateurs en pharmacie

Le programme de la Formation Cadre de Santé

Cette formation de 42 semaines (dont 13 semaines de stages) se déroule de Septembre à Juin et se compose de 6 modules :
* Module 1 : Initiation à la fonction de Cadre
* Module 2 : Santé publique
* Module 3 : Analyse des pratiques et initiation à la recherche
* Module 4 : Fonction d’encadrement
* Module 5 : Fonction de formation
* Module 6 : Approfondissement des fonctions d’encadrement et de formation professionnels.

Les partenariats

L’Institut a initié des partenariats avec :
* l’Université de Lorraine :
- L’ESM/IAE de Metz
Master 1ère année “Management des Organisations des Secteurs Sanitaire et Social“ (M.O.S.S.S.) délivré à la fin de la formation cadre (60 ECTS) pour l’ensemble des étudiants.
ou Master 2 M.O.S.S.S. pour les étudiants répondant aux conditions d’admission. Pour plus d’informations cliquez sur l’image :

- Le Département Sciences de l’Education
Sur inscription, il valide partiellement le Master 2 “Apprentissage et Médiation spécialité Ingénierie Formation de Formateurs“. Il forme les étudiants à la construction d’un objet de recherche, à la formation expérientielle et d’analyse pratique, à la construction de dispositifs et de projets, à la démarche d’évaluation, à la démarche de portefeuille de compétences et aux différents courants pédagogiques.
Cette convention retient le principe de dispenses d’UE du M2 à l’exception de 2 UE et demi (903, 1001 c et d, 1002), et prévoit le suivi méthodologique du mémoire par un Enseignant Chercheur.

- Faculté de Médecine de Nancy
Cette convention avec l’Ecole de Santé publique de la Faculté de Médecine prévoit 90 heures d’enseignement, de travaux pratiques et d’évaluation assurées par l’Ecole de Santé publique de Nancy.

- Faculté de Droit de Nancy validation partielle du D.U. de “Droit et responsabilités des professions paramédicales“

* le Cnam (Conservatoire National des Arts et Métiers du RNCP) validation d’UE pour le Titre professionnel "Gestionnaire d’établissements médicaux et médico-sociaux".

Particularité de la formation

*ENSOSP : une convention fixe les principes d’une coopération entre l’IFCS et l’ENSOSP (Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs Pompiers d’Aix en Provence) pour la validation de deux modules 4 et 6 d’enseignement en vue de l’obtention du Diplôme de Cadre de Santé pour les infirmiers officiers titulaires du Brevet d’infirmier d’encadrement de Sapeurs-pompiers professionnels.

Le projet pédagogique

* Les valeurs de la formation
Le projet pédagogique de l’institut se nourrit des échanges, rencontres, débats interdisciplinaires entre intervenants, professionnels en exercice et étudiants. Il s’appuie sur l’analyse réflexive des retours d’expériences. Il se veut proche des préoccupations du terrain et des pratiques quotidiennes.
Ainsi, la dynamique pédagogique amène l’étudiant à tester et à se tester à travers des situations d’apprentissage diversifiées. Il s’enrichit de la réflexion universitaire pour optimiser la mise en œuvre opérationnelle de gestion des organisations dans les domaines du management et de la formation.

* L’ouverture
L’Institut des cadres de santé développe les échanges et les contacts auprès des établissements et de divers partenaires afin d’améliorer la qualité du dispositif en place.
Plus globalement, la connaissance des milieux sanitaire et social paraît déterminante. La diversification ainsi que la nature des lieux de stage deviennent des éléments indispensables sur les réalités de l’environnement.
La participation et l’organisation de colloques et d’audits se présentent également comme des moyens d’ouverture.

* Les méthodes
Les études de cas, les comptes-rendus d’expérience, les analyses de pratiques, les études diagnostiques et les mises en situation sont des atouts d’une stratégie de formation opérationnelle et pragmatique. La participation des étudiants à la définition et à la construction de séquences de formation renforce les progressions d’apprentissage, l’autonomie et la responsabilisation.
La réalisation d’un mémoire au cours de la formation multiplie également les moments de communication avec les acteurs institutionnels dans la mesure où l’Institut attend une négociation du thème de recherche entre l’étudiant et ces derniers.
Enfin, les stages grâce à leur diversité (entreprise, encadrement, pédagogie, perfectionnement) constituent très certainement les points forts de l’expérience-formation.

* Les intervenants
Les formateurs permanents et vacataires ont une mission d’enseignement dans les différents modules en cohérence avec le projet pédagogique. Ils sont Directeurs d’établissements, Médecins, Universitaires, Cadres de Santé paramédicaux, Cadres Supérieurs de santé paramédicaux, Consultants, Professionnels issus de l’encadrement.
L’éclectisme enrichit les apports théoriques et rehausse ainsi le niveau de réflexion.

* La validation des unités de formation
Au-delà de l’obligation réglementaire de la validation d’une formation, l’évaluation s’adresse à des apprenants, futurs cadres de santé paramédicaux, amenés à mobiliser une posture d’évaluateur dans des activités diverses en situations de management ou de formation.
De nombreux travaux individuels et collectifs sont réalisés et la notation dépend de la nature des évaluations (écrites ou orales).
L’institut favorise la recherche et l’investissement personnels de façon à apprécier l’appropriation et l’application des connaissances. De ce fait, l’évaluation constitue un objet d’apprentissage pour permettre de :
- développer sa capacité à problématiser et traiter des situations complexes liées à l’exercice de la fonction cadre de santé,
- s’auto-questionner et réajuster en fonction du travail demandé au travers de temps de régulation.

*****

Le programme détaillé de la formation est présenté dans l’Arrêté du 18/08/95 : voir l’arrêté :